Des nouvelles de Ndianda

Aujourd’hui Afaye est passé à l’école…

Mbagnick continue de s’occuper du jardin (seul). Il va y avoir du poivron et de la salade. Maïmouna, elle, s’occupe des poulets.

Ils font bien attention à respecter les gestes barrières, nous avons de nombreux échanges avec eux à ce sujet, ils ont pris la mesure du danger.

Le Sénégal est également confiné, avec un couvre feu le soir.

Tout comme en France, il n’y a pas de date de ré ouverture pour les écoles à ce jour (ils en sauront plus début avril).

Le puisatier avait terminé de creuser les 5 mètres supplémentaires du puits juste avant le confinement. Il y a désormais beaucoup d’eau, c’est une bonne chose.

Les lettres de Ndianda ne sont pas encore arrivées à Varades.

3 ans

Aujourd’hui, c’est l’anniversaire de l’association Bissap et beurre salé … Avec Afaye nous avions prévu un repas amélioré avec du poulet, des fruits, une fête….entre autre.

La situation sanitaire de nos deux pays ne nous permet pas de mener à bien cela, la priorité est ailleurs…

Quoi de neuf à Ndianda aujourd’hui ?

Le puisatier a presque terminé de creuser les 5 mètres supplémentaires, mais il a cassé sa pioche et la répare pour terminer ! Il a trouvé de l’eau, c’est positif, le magnifique potager entretenu par M’bagnick pourra se poursuivre dans de bonnes conditions.

Des photos des classes et du bac à sable.

 

Silence on joue !

Les élèves dans les classes pendant le temps d’accueil le matin avec les boîtes de jeux envoyées en octobre 2018. Les lettres pour les élèves de Varades ne sont pas encore arrivées …

C’est un jardin, extraordinaire…

Il y’a des poivrons qu’on récolte à foison,

Pendant qu’le puisatier continue à creuser,

les choux et les tomates s’en donnent à coeur joie

grâce à M’bagnick qui est très dynamique 😉