Le puits de l’école maternelle de Ndianda

Début mai, nous avons fait le pari que la collecte serait une réussite et avons lancé les travaux du puits.

Il y a d’abord eu une cérémonie en présence des parents d’élèves, des élus, de l’évêque, de l’imam puis ElHadj Dionne, le puisatier a commencé à creuser à la pelle et à la pioche. Il creuse sur 1m50, puis il pose les fers et cimente et ainsi de suite. A 7 mètres, il a trouvé l’eau. Il est presque terminé, il en est à 7m50 sur les 8 mètres prévus. Le 1er seau d’eau remonté a été un moment émouvant dans le village.

Mais, car il y a un mais, l’intérêt du puits c’est de pouvoir y raccorder au moins le goutte à goutte du potager (et dans l’idéal le circuit d’eau de l’école), d’avoir une pompe et aussi de pouvoir régler chaque année l’entretien.Il est préférable que chaque projet s’auto finance, nous assurerions ainsi la pérennité du puits et son entretien sur plusieurs années et pourrions continuer de proposer des repas améliorés ou autres actions.

Grâce aux 36 premiers donateurs, nous en sommes à 74% de la collecte, nous allons y arriver, nous devons y arriver, chaque don (petit ou gros) compte.

https://www.helloasso.com/associations/bissap-et-beurre-sale/collectes/un-puits-pour-l-ecole-maternelle-de-ndianda-au-senegal

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s