Echange de postes

Nous attendions d’avoir la réponse définitive avant de vous en parler.

Dans le cadre de la correspondance scolaire entre les écoles maternelles de Varades et de Ndianda, nous avons fait, il y a plusieurs mois  une demande commune aux ministères de l’éducation nationale afin d’échanger nos postes pendant un mois.

Après de longs mois d’attente, ce projet a été validé. Les enseignants de Ndianda arrivent demain, lundi 1er avril à Nantes,  il y aura une journée de tuilage afin de leur présenter les classes et les élèves.

Les enseignantes de Varades s’envoleront pour le Sénégal en fin de journée pour débuter les cours dès le lendemain.

Nous sommes ravies que ce projet exceptionnel puisse voir le jour et remercions tous les acteurs pour la confiance qui nous est accordée.

échange

Joyeux anniversaire !

Et oui, nous soufflons notre deuxième bougie 😉

Pour commencer, un montage qui regroupe les photos depuis …2013 !

Et oui, si l’association Bissap et Beurre salé a 2 ans, nos relations avec l’école maternelle de Ndianda durent depuis bientôt 6 ans 😉

Pour ceux qui sont déjà allés au Sénégal, une petite private joke sous la forme d’une (toute petite) photo cachée pour vous faire sourire !

2 ans 11MO

Plan B pour arriver à zoomer …

Ce matin, pour fêter notre anniversaire, nous avons offert à chaque élève du groupe scolaire de Varades, un bracelet (ceux fabriqués par les mamans de Ndianda), ils étaient ravis.

Et à Ndianda, il s’est passé de nombreuses choses …

Avec Afaye, nous avions décidé d’offrir un repas amélioré aux élèves avec du poulet et des fruits (choses qu’ils mangent rarement). Les photos parlent d’elles-mêmes 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les élèves de Ndianda ont réalisé une jolie banderole en peinture pour remercier l’association.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Afaye et tonton Georges ont joué les reporters pour recueillir les témoignages de différentes personnes du village (Mme Faye; maman d’élève, Pierre Ndiaye; président de l’association des parents d’élèves, Sophie; fille de Louis Ndiaye chef du village, Aliou Ndiaye; frère d’Ousmane autre chef du village, Tata Bérou; enseignante). Merci à eux.

Les enseignants avaient aussi préparé une petite chanson pour nous souhaiter notre anniversaire !

Le tout en vidéos  https://www.youtube.com/channel/UC3Rp_W-nYA_F_kSfXu2COzw/videos

Voilà un bien bel anniversaire avec de beaux cadeaux 🙂

Poulets internationaux !

Hier, nous montrons les « petits poulets » de l’école à Afaye… réponse de ce dernier en photo avec un petit smiley  😉

Bon d’accord, mais ils vont grandir aussi les varadais !

Pénurie d’eau

Nous en parlions dans un précédent article, c’est très compliqué en ce moment pour avoir de l’eau dans certains endroits du Sénégal… (33 jours sans eau au robinet par endroits)

Afaye, le directeur de l’école a dû aller chercher de l’eau avec sa moto dans un puits du village pour assurer le repas de la cantine (pris à l’intérieur à cause de la poussière et de la chaleur).

Aujourd’hui, pas d’eau du tout au robinet, pas facile pour le fonctionnement de l’école !

Il s’inquiète aussi pour le potager car depuis plusieurs jours la pression est très faible et n’arrive pas à alimenter le système de goutte à goutte.

 

La lecture des lettres des correspondants de Varades

Chaque classe a lu attentivement la lettre reçue. Les retours des enseignants et des élèves de Ndianda sont très positifs.

Piou piou & Cie

A Varades, dans la classe rose de Laurence (gs-ms), la couveuse est en marche, il n’y a plus qu’à attendre, tourner les oeufs tous les jours pour avoir de beaux poulets comme chez les correspondants de l’école de Ndianda 😉

Mardi gras à Ndianda

Aujourd’hui, c’était la fête à l’école maternelle de Ndianda; déguisements, repas amélioré (poulet et jus de fruits) et défilé dans le village 😉

Vendredi 1er mars à l’école maternelle de Ndianda

Tonton Georges a envoyé les photos de la cantine et du potager.

« Voici quelques photos prises lors de la cantine du vendredi 1er mars 2019 avec au menu du ngourbane au riz, très prisé des sérères et cuisiné par les femmes de Oncad. »

« Ces jours-ci , la pression de l’eau à diminué ce qui a poussé l’équipe pédagogique à se mobiliser pour arroser ».

L’arrivée d’eau est un réel problème au Sénégal. Il n’y a pas (encore) de puits à l’école, quand le goutte à goutte est à la peine, il faut aller chercher l’eau dans le village. En ce moment, dans des villages du Siné Saloum (au sud de Ndianda à 30 kms), il n’y a pas d’eau (au robinet) depuis 22 jours …