Bissap et beurre salé

Mis en avant

En mars 2017, création de l’association loi 1901, « Bissap et Beurre salé ».

Notre objectif est d’améliorer les conditions de scolarisation des élèves de Ndianda à travers nos différents projets ( correspondance scolaire avec une école maternelle de Loire-Atlantique, envoi de livres, fournitures, jeux, mise en place d’une cantine et d’un potager).

Ce site internet sera entièrement consacré à ces échanges franco-sénégalais..

Si vous souhaitez relire tout l’historique de nos actions, il vous suffit d’aller jusqu’en bas et de remonter … les pages et le temps !

Vous pouvez vous abonner pour suivre nos aventures !

entete blog bissap

Publicités

Le bois est coupé

Le bûcheron a bien travaillé, les enfants aussi 😉

Thiebou weeh au menu

Message de tonton Georges : » Vendredi midi, thiebou weeh à la cantine, fait à base de riz, huile , poissons, légumes. .. c’est tellement agréable que les enfants ont tout mangé. Les femmes du quartier Diamaguene ont cuisiné. »

Les lettres pour nos correspondants

Les 4 classes de l’école maternelle de Varades, la classe de CP et la classe de CP-CE1 ont terminé leur lettre pour les correspondants de l’école maternelle de Ndianda.

Nous venons de les poster, nous verrons combien de temps elles vont mettre 😉

A table !

Le repas de vendredi à l’école maternelle de Ndianda préparé par les mamans du quartier de koungkoudian 2.

Au menu; »Bissap laobé » du nom d’une ethnie sénégalaise (qui sait bien danser dixit tonton Georges). C’est un repas léger et riche en nutriments préparé durant les baptêmes mariages entre le déjeuner et le dîner à base de riz, mollusques, poissons séchés, tomates, huile…

Nous sommes en train de réfléchir avec Afaye pour qu’il y ait un peu plus souvent de la viande ou du poisson.

Pour la viande, il faut compter environ 15 kilos pour un repas (200 élèves).

Nous allons acheter des poussins et des grains.

Il n’y a plus de bois de chauffe pour la cantine, nous avons trouvé un « bûcheron » 😉 qui va venir débiter les arbres enlevés dans le potager et dans la cour.

Nous attendons des nouvelles des chèvres (l’enclos a été attaqué par une hyène).

Vendredi 1er février à l’école maternelle de Ndianda

On pouponne, on fait de la peinture, on écrit et on chante, comme chez les correspondants de l’école maternelle de Varades 😉

Une journée à l’école maternelle de Ndianda

La récréation, les ateliers dans les classes et la cantine (ce sont deux mamans du quartier Yigo qui ont cuisiné. Au menu , du ngourbane, fait à base d’arachide, mollusques, poisson séché, poisson fumé. ..)

Le TER a été inauguré au Sénégal, Afaye pense que c’est pour cette raison que les enfants construisaient des trains 😉

Retapam

Retapam est une entreprise de gestion des déchets. Depuis plusieurs semaines, elle sensibilise le village de Ndianda au sujet de la protection de l’environnement.

Un centre de tri a été construit, les poubelles distribuées. Pour les habitants elles sont payantes mais gratuites pour les écoles.

Aujourd’hui, les poubelles ont été livrées à l’école maternelle et les élèves ont eu droit à une séance de sensibilisation pour ne plus jeter par terre les déchets (ni à l’école, ni ailleurs)

Voici quelques photos