Bissap et beurre salé

Mis en avant

En mars 2017, création de l’association loi 1901, « Bissap et Beurre salé ».

Notre objectif est d’améliorer les conditions de scolarisation des élèves de Ndianda à travers nos différents projets ( correspondance scolaire avec une école maternelle de Loire-Atlantique, envoi de livres, fournitures, jeux, mise en place d’une cantine et d’un potager).

Ce site internet sera entièrement consacré à ces échanges franco-sénégalais..

Si vous souhaitez relire tout l’historique de nos actions, il vous suffit d’aller jusqu’en bas et de remonter … les pages et le temps !

Vous pouvez vous abonner pour suivre nos aventures !

entete blog bissap

Devis pour les kits de lavage des mains

Afaye a demandé des devis ( avec et sans les structures) pour 7 kits, un par classe et un pour les sanitaires. Nous avons validé le 1er devis, avec les supports, pour un total de 143€, et nous ajouterons l’achat d’un tuyau pour remplir les contenants plus facilement.

b5f8dc5c-ec2b-418d-95c3-4596f47b7320

Des nouvelles de Ndianda

Grâce à un hivernage exceptionnel ( trop dans certaines régions qui connaissent des inondations…), le puits est vraiment bien rempli, le maïs et les fleurs poussent bien ! (les mauvaises herbes aussi mais tout sera désherbé avant la reprise des classes)

Les travaux de réparation des toitures ont débuté, l’intérieur des classes est bien dégradé 😦

Afaye va chercher des bananiers et s’occupe de préparer des plants de papayes pour le jardin fruitier. Il a également trouvé les récipients pour les kits de lavage.

Assemblée générale

Hier, s’est tenue l’assemblée générale de l’association « Bissap et beurre salé.

Nous avons joint Afaye SAMBOU, le directeur de l’école pour lui faire part de nos propositions.

Voilà donc les projets pour l’année 2020-2021, acquisition de 7 kits de lavage des mains pour la rentrée de novembre, un par classe et un pour les sanitaires, (voir article précédent) un grand tuyau pour amener l’eau du puits vers les kits de lavage, achat d’arbres fruitiers (fruits de la passion, papayer, bananier, anarcadier, oranger, pamplemoussier, mandarinier et peut-être ananas) pour le jardin, de fruits pour le goûter des élèves certains jours quand il n’y a pas cantine , poussins et grains, repas de Noël et un autre repas en mars, viande/poisson plus souvent pour les repas de la cantine, entretien de la pompe, plants pour le potager, ingrédients pour les repas.

Astou, membre de l’association avait préparé un copieux Tiep bou dien qui a été fort apprécié, un grand merci à notre cuisinière préférée.

Vous pouvez encore nous faire parvenir vos adhésions si vous souhaitez rejoindre l’association.

Lavage des mains….plan B

Nous n’avons pas réussi à joindre l’Unicef au sujet des kits de lavage des mains, nous avons donc trouvé une autre solution.

Des poubelles en plastique, avec un robinet, le tout posé sur des parpaings ou trépieds.

Et un système simple pour accrocher le savon à la poignée de la poubelle.

Afaye va s’en occuper d’ici la rentrée (12 novembre).

L’association allemande prend en charge la reconstruction des toits et construira un autre pool de sanitaires.

Nous verrons l’état de la peinture des deux classes car il pleut beaucoup en ce moment et il pleut…dans les classes.

Kit de lavage des mains

Avec Afaye SAMBOU, nous avions pensé investir dans des kits de lavage des mains pour l’école maternelle (cf photo, modèle livré par l’Unicef).

Nous avons contacté l’Unicef Sénégal pour savoir comment en acheter et connaître le prix d’achat, nous attendons une réponse.

Cependant, nous n’engagerons pas de dépenses avant de connaître le devis pour le toit et de savoir si l’association allemande finance les réparations.

L’assemblée générale de l’association Bissap et beurre salé aura lieu le 5 septembre, si vous souhaitez nous rejoindre, n’hésitez pas à prendre contact avec nous.

IMG_3333

Une tempête à Ndianda

Samedi 18 juillet, dans la nuit, une tempête a touché le village de Ndianda.

L’école maternelle a vu le toit de deux classes entièrement détruits, les dégâts sont importants.

Afaye SAMBOU, le directeur de l’école a reçu la visite de deux inspecteurs, a fait des rapports à la mairie et à la sous-préfecture. Des parents d’élèves sont venus l’aider pour récupérer les tôles qui s’étaient envolées dans le champ voisin et pour enlever le mobilier des classes.

Il a également contacté le référent de l’association allemande ( https://www.senegalhilfe-verein.de/) qui a construit les classes; un charpentier et un maçon sont venus sur place et doivent établir un devis.

Quoi de neuf à Ndianda ?

Le président sénégalais a repoussé l’état d’urgence et le couvre-feu jusqu’au 4 mai.

L’indépendance hier n’a pas été fêtée, les foires sont toujours suspendues, comme en France, la vie tourne au ralenti.

Il fait actuellement très chaud, les poivrons poussent bien 😉 Mbagnick s’occupe toujours du potager. Les 19 tonnes, c’était … un poisson d’avril 🙂

L’état sénégalais a mis en place des cours de soutien via la chaîne de télé TSF pour les élèves qui passent des examens (CM2, 3ème et terminale).

Mais à Ndianda, comme dans de nombreux endroits, tous les élèves n’ont pas la télé chez eux…

Nos amis de l’association AIDN (anciens élèves de Ndianda) ont réalisé différents reportages vidéos pour sensibiliser les habitants et les enfants à la nécessité des gestes barrières, ils ont fait don au poste de santé de matériel pour mieux les appliquer.

Nous guettons toujours le facteur, les lettres de Ndianda ne sont pas encore arrivées !

 

 

Livraison de poivrons

Dans le potager, la récolte de poivrons va être exceptionnelle, mais les élèves de Ndianda ne pourront pas en profiter en raison de la fermeture des écoles et du confinement.

Après de nombreux échanges avec Afaye Sambou, le directeur de l’école, et de longues négociations avec le consulat français et les autorités compétentes, nous avons réussi à trouver un vol cargo vers la France qui vient de décoller à l’instant du Sénégal.

La récolte représente environ 19 tonnes, elle sera livrée à Rungis en milieu de journée puis acheminée grâce aux transports « Poissonnages ». Nous les mettrons en vente en fin de journée sur les marchés et dans les grandes surfaces.

Si vous souhaitez acheter des poivrons et faire une bonne action, merci de nous contacter au plus vite.

0bb93e7c-1e86-4fb3-a8e6-8479c1099215

Des nouvelles de Ndianda

Aujourd’hui Afaye est passé à l’école…

Mbagnick continue de s’occuper du jardin (seul). Il va y avoir du poivron et de la salade. Maïmouna, elle, s’occupe des poulets.

Ils font bien attention à respecter les gestes barrières, nous avons de nombreux échanges avec eux à ce sujet, ils ont pris la mesure du danger.

Le Sénégal est également confiné, avec un couvre feu le soir.

Tout comme en France, il n’y a pas de date de ré ouverture pour les écoles à ce jour (ils en sauront plus début avril).

Le puisatier avait terminé de creuser les 5 mètres supplémentaires du puits juste avant le confinement. Il y a désormais beaucoup d’eau, c’est une bonne chose.

Les lettres de Ndianda ne sont pas encore arrivées à Varades.